29 octobre 2010

Rétrospective Claude Monet

Hier je suis enfin allée voir l'exposition sur Monet, de peur de la louper si je continuais à procrastiner. Je bénis ma carte Sésame qui me permet de passer devant tout le monde assez vite, parce que, comme une imbécile, j'ai décidé d'y aller en pleine période de vacances scolaires donc un monde fou ! Dans les salles aussi, c'était bondé, mais (mal?)heureusement, les gens ne regardent jamais réellement les oeuvres. Il suffit de patienter quelques minutes et on dispose relativement rapidement des tableaux pour soi seul (expression immonde ou c'est moi ?).

D'abord : Monet a beau être l'un des artistes de notre panthéon national, il reste quand même assez méconnu et incompris. Il suffit de voir les réactions des générations d'avant (les vieux) et d'après (les enfants) pour voir qu'il y a encore quelques difficultés à appréhender ce peintre - les impressionistes en général plutôt. Et la génération du milieu (les adultes) ne réagit pas mieux. En bref, personne ne sait trop que faire face à une oeuvre de Monet : il y a ceux qui lui reprochent son "manque" de technique -ah ben oui, c'est flou !- ou son attrait pour les choses moches -style gare d'Argenteuil. Enfin, je peux paraître snobinarde mais avec un peu de recul, cette révolution qu'est l'impressionniste ne date que d'un petit siècle (phrase de grosse péteuse qui étudie l'Histoire de l'art !)

Méconnu ensuite parce que j'avoue que j'ai appris pas mal de cette exposition. De Monet au fond je ne connaissais que Le déjeuner sur l'herbe, les séries type Nymphéas ou Cathédrales de Rouen et puis le fameux Impression, soleil levant parce que, voilà quoi ! Le reste, c'est-à-dire presque tous les paysages qu'il a peint, en Normandie, en Bretagne ou dans le Sud (!) était encore obscur, et ici révélé.
L'autre intérêt d'une telle rétrospective c'est évidemment de rassembler des tableaux qu'on ne voyait jamais côte à côte. Quel bonheur de voir les 2 partis restantes du Déjeuner ensemble ! C'est beau et c'est grand, c'est lumineux ... Même chose pour les séries : on a enfin pu voir tout le travail sur la lumière dans lequel (selon moi) excelle Monet.

Après, quelques petites remarques en vrac qui n'ont rien à voir avec l'exposition elle-même mais qui me frappent toujours quand je visite un musée : les gens ne regardent pas (ce qui est assez effrayant vu le prix/l'attente). Le plus souvent, je devais me frayer un chemin dans un agglutissement de visiteurs pour pouvoir lire les petits panneaux narratifs/informatifs. Mais une  fois face à l'œuvre, donc la matière-même, l'objet-même de l'exposition ... pouf! plus personne ! Je ne vais pas m'en plaindre parce que ça m'a permis d'avoir les tableaux rien que pour moi la plupart du temps, mais quand même, ça me chagrine un peu.

R_troMonet

Du 22 septembre au 24 janvier
Exposition rétrospective Claude Monet, Grand Palais, 3 avenue du Général Eisenhower (Paris 8ème)
Tous les jours dde 10h (9h pendant les vacances scolaires) à 22h, le mardi jusqu'à 14h et le jeudi jusqu'à 20h.
Plein tarif : 12€ - Tarif réduit : 8€
Image :
Détail de Femmes au jardin, Claude Monet (1866)

Posté par LaFilleEnBlanc à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Rétrospective Claude Monet

Nouveau commentaire