20 décembre 2011

Goudemalion

Très belle expo que la rétrospective Jean-Paul Goude, qui a lieu en ce moment à Paris. Il faut, je pense, être un peu intéressé par la mode pour apprécier complétement mais même, sans avoir une grande culture / intérêt "fashion", on ne peut qu'être impressionné par le travail de ce photographe. On se rend surtout compte à quelle point son etshétique, hyper travaillé, incroyablement artificielle et perfectionniste est omniprésente aujourd'hui. Il suffit de se voir les affiches Galeries Lafayette qui tapissent les métros pour en avoir la preuve ...

Je me suis aussi souvenu, pendant l'exposition, qu'une de mes amies m'avait un jour parlé de Goude. Curieuse, j'avais fait quelques recherches (Google mon ami) et j'avais execré l'articifialité exacerbée qui s'en dégageait. Les filles étaient toutes parfaites, des allures de poupées Barbie tant leurs corps avaient été modifiés.
Au contraire, maintenant ça me fascine. Jean Paul Goude assume parfaitement le fait qu'il découpe et modifie à l'extrême les silhouettes de ses muses, mais au final tout ce travail ne fait que mettre en valeur la singularité de leur beauté ; je pense là en particulier à Grace Jones, Farida et la reine de Séoul (ci dessous). Les images, ainsi que les spots pubs, sont hyper théâtralisés mais ça reste plein d'humour et de sympatie. Bref, Goude, un mec qui kiffe véritablement celles dont il fait des poupées (phrase de conclusion qui ne veut rien dire)

Goudemalion

Du 11 novembre 2011 au 18 mars 2012
Exposition Goudemalion, aux Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli (Paris 1er)
Tous les jours sauf lundi de 11h à 18h ; nocturne les jeudis jusqu'à 21h
Plein tarif : 9 € - Tarif réduit : 7,5 €
Image : détail du portrait The Queen of Seoul, Jean-Paul Goude, 2005

Posté par LaFilleEnBlanc à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Goudemalion

Nouveau commentaire